Les conséquences d’une perte de l’autorégulation cellulaire

De la cellule à l'organisme

ÉTAPE 1 : Mal-être

Sensation d’avoir perdu la pleine santé, baisse de vitalité, de tonus, pas toujours considérées comme des signaux d’alerte. Cet état constitue le terrain sur lequel peuvent se développer des troubles divers.

Les sujets les plus engagés (sensibles) cherchent des solutions simples (vitamines, régime alimentaire, activité physique, méditation, etc..)

À  ce niveau l’autorégulation cellulaire est déjà compromise.
Cependant il est possible de la renforcer rapidement.

 

ÉTAPE 2 : Troubles Fonctionnels

Manifestations  symptomatologiques, caractérisées par la perte ou l’altération d’une fonction, sans lésions apparentes.

En amont, il existe un terrain qui a prédisposé la manifestation physique.

Les sujets s’adressent au médecin pour trouver des solutions.

La perte d’autorégulation cellulaire induit des manifestations plus concrètes

La récupération est plus lente mais toujours possible.

ÉTAPE 3 : Troubles Organiques

Manifestations symptomatologiques causées par une ou plusieurs lésions organiques. En amont, il existe une perte d’intégrité fonctionnelle.

Les sujets s’adressent au médecin spécialiste, et ont besoin de thérapies pharmacologiques ou de thérapies plus invasives.

Les processus physiopathologiques sont en cours.

Soutenir l’autorégulation cellulaire facilite la récupération et aide à réduire les récidives.